Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 14:12
Ceux dans lesquels Nelly Oleson piochait effrontément tous les matins dans la boutique de ses parents!



Partager cet article

Repost 0
Published by Mline - dans Creations
commenter cet article

commentaires

bonbons pas cher 31/10/2012 12:30


Je pense que si elles étaient à vendre, elles auraient un joli succès. 

Mline 06/11/2012 16:26



Merci. :) Je vais mettre à jour ma boutique en ligne (qui est vide depuis un moment) d'ici peu!



tobal maryline 12/10/2012 10:54


Bonjour,


Je souhaiterais acheter l'une de vos bonbonnières si joliment décorées, sont-elles à vendre ? Merci.

Mline 06/11/2012 16:24



Oups, je n'avais pas vu votre commentaire! Elles sont bien à vendre, et il m'en reste deux. Si cela vous intéresse toujours, je vous propose de m'envoyer un mail. (mlineblog [at] laposte [point]
net) :)



Emelire 06/05/2008 16:21

Nelly Oleson c'était pas la petite maison dans la prairie, je me rappelle vaguement (très peu vu) mais leurs robes, les chapeaux et les tissus superbes (enfin si on est dans le trip campagnard, oui ça peut m'arriver ;o) j'y associe mentalement les quilts, les patchworks. J'aime tes fonds fantaisie ... c'est quand même + sophistiqué que Nelly Oleson pour le coup ;o)

Mline 07/05/2008 17:15


Oui, oui, C'état bien la petite maison.:-)
Merci Emelire, ça me fait plaisir.


lienos 05/05/2008 09:26

Un petit tour par chez toi et je vois que tu as réalisé de très très belles choses !!! Tu m'étonneras toujours par ton talent, ta créativité et ta productivité :))))Bravo pour toutes tes réalisations ! j'aime toujours autant !!!

Mline 07/05/2008 17:13


Merci Lienos!
Je suis en plein doute en ce moment pourtant... Ca arrive. :-)
Contente de te revoir.
A bientôt, bises!


Copyright

My pictures are not free. Do Not use my images without written permission. All rights reserved.

Les images de ce blog ne sont pas libres de droit. Me demander pour toute utilisation. Droits reserves 

© Mline Emeline Fernandez